Musique

9 septembre 2022 au 2 juin 2023

12e saison de la salle Bourgie 

La saison 2022-2023 de la salle Bourgie s’annonce variée, audacieuse, inspirante, avec un mélange de nouveautés et d’incontournables. Des musiques de tous les styles y sont représentées, du classique au jazz en passant par les musiques du monde et la création contemporaine. C’est aussi la saison la plus ambitieuse depuis l’ouverture de la salle en 2011, avec près de 130 événements!

25 septembre

Aurores orchestrales

Maison Symphonique de Montréal

Peut-on entendre des couleurs dans toutes leurs nuances? Celles de l’amour naïf ou de l’esprit d’une nation en quête de réparation? Elisapie porte les histoires de son peuple dans son coeur et sa musique, célébrée par l’Orchestre et Yannick Nézet-Séguin. En version concert, le ballet Daphnis et Chloé de Ravel met en valeur le pouvoir pictural de l’orchestre, du lever du jour à la célébration sans retenue de la nature.

28 septembre au 2 octobre

Pop Montréal

Lancé en 2002 par des amis et collègues désireux de créer une manifestation culturelle d’envergure, le festival POP Montréal entame présentement sa 20e année et représente plus que jamais un événement incontournable du circuit des festivals montréalais et de la scène musicale internationale. Chaque année, pendant cinq jours, le festival rassemble plus de 400 artistes et 60 000 festivaliers.

Offrant un mélange audacieux de diverses formes d’art et d’événements, le festival propose des conférences, des expositions d’artisanat et d’art visuel, des défilés de mode, des projections de films et, bien sûr, des fêtes qui durent jusqu’au bout de la nuit.

Pour les musiciens, les artistes, les fans, les programmateurs, les critiques, les maisons de disques et autres membres de l’industrie, POP Montréal est le festival nord-américain qui se fait le porte-parole de la relève musicale et d’une nouvelle génération de formes artistiques indépendantes.

29 et 30 septembre

Joue à Tom Waits

Le Diamant – Salle Hydro Québec

Le Diamant célèbre les 20 ans d’existence du collectif d’artistes-musiciens indisciplinés de Québec l’orchestre d’hommes-orchestres et du spectacle joue à Tom Waits. Une belle occasion de renouer les liens avec les spectateurs de Québec !

L’univers de Tom Waits s’ouvre comme une pomme sous un couteau pointu lorsqu’un orchestre de multi-instrumentistes affairés se joue de ses compositions sur des objets trouvés et des instruments inventés qui s’animent au cœur de tableaux vivants. Les musiciens jouent l’un devant l’autre, l’un par-dessus l’autre, s’échangent les voix, se mettent les pieds dans les plats, les bâtons dans les roues, la corde au cou.

6 au 8 octobre

Harmonium Symphonique – La création originale

Salle Wilfrid Pelletier – Place des Arts

Voyez la version originale du spectacle Histoires sans paroles – Harmonium symphonique présentée pour la première fois à Montréal. Cette création conjugue des tableaux vivants empreints de poésie décalée et de lyrisme, des interventions conçues par PixMob, à qui l’on doit notamment les effets spéciaux du plus récent spectacle de la mi-temps du Superbowl, et des projections évocatrices qui plongent les spectateurs dans l’univers vibrant et coloré d’Harmonium. La conception visuelle, la scénographie et la mise en scène sont signées Marcella Grimaux (Noisy Head Studio), sous la direction artistique de Nicolas Lemieux.

S’inspirant de l’album Histoires sans paroles – Harmonium symphonique, arrangé par Simon Leclerc, tous les concerts de la trilogie montréalaise sont interprétés par l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), le guitariste Sylvain Quesnel et le Chœur des jeunes de Laval, dirigés par la cheffe Dina Gilbert. Les chanteuses Kim Richardson et Luce Dufault viennent chacune prêter leur voix sur une chanson.

16 octobre

Pahud sous un air de France

Maison Symphonique de Montréal

Louise Farrenc et Cécile Chaminade ne sont pas nées compositrices, mais le sont devenues contre vents et marées. La Symphonie de Farrenc rappelle Brahms ou Mendelssohn avec une touche de France, tandis que le Concertino de Chaminade et la Sonate de Poulenc mettent en valeur la polyvalence de la flûte du soliste en résidence Emmanuel Pahud, sans doute le plus grand virtuose de notre époque. En clin d’oeil, un jeune Debussy lève son chapeau aux grands compositeurs français de son temps.

21 octobre au 14 décembre

Dehors Novembre

Studio cabaret de l’Espace St-Denis (2 novembre) & en tournée à travers le Québec

« Au cœur de la création de l’album mythique des Colocs »

Automne 1996, Saint-Étienne de Bolton– André Dédé Fortin chanteur du groupe Les Colocs et Vanderle nouveau bassiste du groupe, se réunissent dans un chalet en Estrie. Cette retraite artistique permettra de créer sans tabous et avec sensibilité les pièces les plus marquantes de l’album Dehors novembre.

Le comédien Hubert Proulx et Vander, vous transporteront au cœur de la création de l’album « Dehors Novembre ». Découvrez l’histoire derrière la composition des chansons ainsi que le cheminement créatif de l’auteur qu’était André Dédé Fortin.

Entre confidences et discussions passionnées sur le Québec et la vie, laissez vous bercer par la poésie des textes de cet album phare.

22 octobre 2022 au 16 mars 2023

Série Arts et Monde

Farruquito – 22 et 23 Octobre au théâtre Maisonneuve

Dans ce nouveau spectacle, Íntimo, Farruquito et ses six musiciens racontent, dans une atmosphère intimiste, les origines et l’histoire du flamenco. La danse dans son état le plus pur, un tourbillon d’exaltation!

Soweto Gospel Choir– 25 novembre à la Maison Symphonique

Le spectaculaire et coloré Soweto Gospel Choir, trois fois primé aux Grammy®, revient en Amérique du Nord avec son nouveau spectacle HOPE It’s Been A Long Time Coming. Ce programme spécial célébrera les artistes américains et sud-africains associés aux luttes pour les droits civils et la justice sociale à travers les histoires complexes de leurs pays.

The Kingdom Choir– 19 février 2023 à la salle Wilfrid Pelletier

L’énergie contagieuse et les performances enlevantes de ce chœur londonien l’ont mené jusqu’à la cérémonie de mariage du prince Harry et de Meghan Markle. Depuis, son succès populaire ne se dément pas, et le chœur a chanté aux côtés d’Elton John, de Barbra Streisand et des Spice Girls.

Kodo – 16 mars 2023 à la salle Wilfrid Pelletier

Dans leurs spectacles très physiques, absolument passionnants à regarder, les membres de la troupe Kodo mettent à profit leur maîtrise absolue de cette forme percussive traditionnelle, patiemment apprise pendant de nombreuses années. Mais Kodo ne se limite pas à la tradition : sa musique est également contemporaine et métissée, inspirée des voyages de la troupe autour du monde!

27 octobre

Emma Beko 

Centre Phi

Affrontant son anxiété tête première à travers son art, Emma Beko couple son écriture mélancolique à des sons apocalyptiques pour créer sa vision abstraite et sensible du hip-hop, parée d’une esthétique intime et crue.

Moitié péruvienne et moitié canadienne, Emma Beko est née à Budapest, mais a grandi à Montréal auprès de trois demi-frères aînés qui l’ont très tôt initiée à la musique Nu-Metal, Hardcore et Punk. À neuf ans, Emma s’allongeait la nuit sur son lit et s’époumonait à chanter les paroles emo de cette ère post-grunge. Peu de temps après, elle a déménagé à New York, où elle a passé ses dernières années du secondaire complètement immergée dans la culture vibrante du rap. En vieillissant, les goûts et les influences d’Emma ont évolué, allant des productions complexes de Vegyn à la voix délicate de FKA Twigs, mais l’essence de ses premières expériences musicales ne l’a jamais quittée.

4 novembre

Envolées latines

Maison Symphonique de Montréal

La cheffe invitée Lina Gonzalez-Granados convie les sonorités andines, mexicaines et espagnoles à l’orchestre. Par un drame tout en retenue et des danses enlevantes, ce sont toutes les couleurs de l’Espagne qui jaillissent de la guitare de MILOŠ, dans le célèbre Concierto de Aranjuez. Également au programme, Elegía andina, rêve d’identité, tandis que Danzón nᵒ 2 fait danser tout autant que Le Tricorne.

19 au 27 novembre

La beauté du monde – Bilodeau et Bouchard

Place des arts – Salle Wilfried Pelletier

Après le succès bouleversant de l’opéra Les Feluettes présenté en 2016, le dramaturge québécois Michel Marc Bouchard est de retour à l’OdM avec un livret original inspiré de l’extraordinaire sauvetage des œuvres du Louvre pendant la Seconde Guerre mondiale. Il fait cette fois équipe avec le compositeur Julien Bilodeau. Cet opéra illustre l’importance de l’art et de la beauté dans nos vies.

La Seconde Guerre mondiale fait des ravages, et la France vient de subir une défaite face à l’armée allemande. Mais ce n’est pas tout. La bataille se poursuit sur le front de l’art. Alors que les officiers nazis prévoient piller le Louvre de ses précieux chefs-d’œuvre, Jacques Jaujard et Rose Valland orchestrent un sauvetage clandestin historique, au péril de leur vie.

18 décembre

La Messe en si mineur de Bach

Maison Symphonique de Montréal

Toute la splendeur de Bach en une seule oeuvre. Conçue comme un portrait finement ciselé du style du compositeur, la Messe en si mineur s’est construite sur une période de près de 30 ans. Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, savourez la symétrie des mouvements, l’architecture complexe, les fascinants passages contrapuntiques et la puissance de grandes voix qui témoignent du génie immense de Bach, un simple mortel au service de l’humanité.

Dès le 22 décembre 2022

Les choristes

L’histoire se déroule à l’aube des années 50. Clément Mathieu, un homme doux et bienveillant, accepte un poste dans un internat pour jeunes garçons en difficulté. Il y fondera une chorale, et gagnera la confiance et l’amour des garçons, tout en se faisant des ennemis : le directeur Rachin, plutôt adepte de la manière forte.

Mis en scène par Serge Denoncourt, le spectacle a charmé le public avec son histoire qui touche droit au cœur et ses chansons féériques.

12 au 14 janvier 2023

Harmonium Symphonique – La pure symphonie

Maison Symphonique de Montréal

Vivez l’expérience Histoires sans paroles – Harmonium symphonique en format acoustique, sans amplification et sans mise en scène, dans une salle réputée pour sa qualité sonore. La musique dans sa plus pure expression, un orchestre de renommée mondiale au sommet de sa forme, une soirée à marquer d’une pierre blanche. La mise en place du concert est signée Marcella Grimaux (Noisy Head Studio), sous la direction artistique de Nicolas Lemieux.

S’inspirant de l’album Histoires sans paroles – Harmonium symphonique, arrangé par Simon Leclerc, tous les concerts de la trilogie montréalaise sont interprétés par l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), le guitariste Sylvain Quesnel et le Chœur des jeunes de Laval, dirigés par la cheffe Dina Gilbert. Les chanteuses Kim Richardson et Luce Dufault viennent chacune prêter leur voix sur une chanson.

26 janvier au 4 février 2023

Hedwig et le pouce en furie

Studio TD

Du haut de ses talons métalliques, tout en arborant l’iconique perruque, Hedwig (Benoît McGinnis), une chanteuse allemande personnifiée par un homme, se raconte à travers le rock’n’roll. Ni transgenre, ni drag queen, notre protagoniste est aux commandes d’un groupe nommé Le Pouce en furie, baptisé ainsi en hommage à son organe génital, fruit d’une opération de changement de sexe ratée. Grâce à cette intervention chirurgicale, Hedwig a pu épouser un soldat américain et enfin quitter l’Europe de l’Est. Hedwig livre ses tumultes amoureux qui l’ont mené de Bertin Est à Junction City au Kansas. Yitzhak, son choriste et mari interprété par Élisabeth Gauthier Pelletier, complète la formation glam rock. Malgré les embûches, une chose subsiste et anime profondément Hedwig : le rock’n’roll.

27 janvier 2023

Couleurs françaises

Maison Symphonique de Montréal

Une musique symphonique équilibrée, structurée, mais aux couleurs essentiellement françaises, c’est la mission de vie de César Franck, rendue à merveille par les talents de la cheffe invitée Chloé Van Soeterstède. Dédié au soliste en résidence Emmanuel Pahud, le Concerto pour flûte de Dalbavie captive par une spatialisation sonore habilement ficelée. En ouverture, l’oeuvre de la pionnière suédoise Elfrida Andrée donne un accent solennel au programme.

10 février 2023

Révolution électrique

Maison Symphonique de Montréal

Sous pression, angoissé à l’idée de devenir le plus grand compositeur tchèque, Dvorák livre un diamant de septième symphonie : complexe, tranchant et limpide. En début de programme, Wagner révolutionne l’ouverture d’opéra avec l’éclat du leitmotiv orageux du Vaisseau fantôme. Le Montréalais Simon Bertrand met son style agréable et recherché au service du thérémine, un instrument fascinant à la sonorité entre voix chantée et synthétiseur, dans une oeuvre créée par Thorwald Jørgensen, sous la direction de la cheffe étoile Daniela Candillari.

17 février 2023

Milot, Tétreault, Gougeon

Maison Symphonique de Montréal

Une combinaison fascinante que celle d’unir la harpe de Valérie Milot et le violoncelle de Stéphane Tétreault sous la plume habile de Denis Gougeon. Chostakovitch compose dans l’angoisse sa cinquième symphonie, une oeuvre étonnante qui fleurit sous la menace de répressions soviétiques. En ouverture, l’élégante Petite suite de l’impressionniste française Germaine Tailleferre révèle ses charmes, avec les couleurs étincelantes du Groupe des Six, dans une facture volontairement légère.

3 mars 2023

Haute Voltige

Maison Symphonique de Montréal

Confiance et jeunesse émanent des premières notes de la captivante Ballade pour orchestre de Samuel Coleridge-Taylor, ce compositeur afro-britannique qui a su tailler sa place dans le Londres du 19e siècle. Lumineux, le jeu du pianiste David Jalbert sublime l’exigeante partition de Prokofiev. Au podium, Yannick Nézet-Séguin dirige l’Orchestre dans la cinquième de Sibelius, une oeuvre unique aux qualités picturales et dramatiques hors du commun.

18 au 26 mars 2023

Ainadamar

Théâtre Maisonneuve – Salle Place des Arts

Ainadamar présente trois images, trois retours en arrière à différentes périodes marquantes de la vie du poète et dramaturge Federico García Lorca, à travers le regard de sa muse Margarita Xirgu. Une orchestration d’une intensité aussi saisissante que celle de la guerre civile qui brûlait dans l’Espagne d’alors, où les sabots du cheval se mêlent aux coups de feu, et où les accents de flamenco se font voix de la douleur.

Espagne, 1936. Une guerre civile déchirante oppose les républicains aux nationalistes. Le poète, devenu révolutionnaire, devenu martyr, Federico García Lorca est abattu par les fascistes, partisans du général Franco. Margarita Xirgu, sa muse et proche collaboratrice laissée dans le deuil, se souvient de lui, de ses idées et de sa lutte.

28 avril 2023

Elégance à la Kerson Leong

Maison Symphonique de Montréal

La suite du Chevalier à la rose de Strauss rêve d’une Vienne classique où règnent valse, élégance et naïveté. Le violon solo de Tchaïkovski, tantôt chantant, tantôt virtuose et tantôt folklorique, donne au soliste Kerson Leong un terrain de jeu formidable. Sous la direction d’Alexander Shelley, My Name Is Amanda Todd de la compositrice canadienne Jocelyn Morlock porte le message d’espoir de cette jeune victime de cyberintimidation.

6 au 14 mai 2023

Madame Butterfly 

Place des Arts – Salle Wilfrid Pelletier

Puccini dira un jour qu’il s’agit de l’œuvre la plus sincère et expressive qu’il n’ait jamais écrite. Au-delà de la confrontation entre deux civilisations, Madama Butterfly est une ode à l’amour, une ode à la femme. Dans cette grandiose production, ce sont deux femmes qui occuperont les rôles de cheffe d’orchestre et de metteure en scène.

Nagasaki, début du XXe siècle : Cio-Cio-San choisit de renoncer aux traditions de son pays, aux croyances de sa famille, pour livrer son cœur entier à l’amour de sa vie, un général américain. Elle ne s’imagine pas un seul instant que cette passion qui la consume la plongera dans une profonde solitude, un désespoir sans issue.

19 mai 2023

Plus grands que nature

Maison Symphonique de Montréal

Une marionnette espiègle prend vie et, avec ses acolytes, transforme l’orchestre en théâtre où se jouent leurs amours déçues, tel est le programme du très rythmique Petrouchka de Stravinski, où se décèle l’influence de Glazounov. En ouverture, le tragique Idomeneo de Mozart où se mêlent destin, passion et désespoir, reconstitué ici par Nicholas Carter, le chef invité. La violoniste Karen Gomyo met en valeur tout l’éclat et le romantisme de Glazounov.

11 juin 2023

Exploratrices symphoniques

Maison Symphonique de Montréal

Au coeur de la Grande Dépression du siècle dernier, la compositrice afro-américaine Florence Price transcrit le drame des femmes et des hommes de son époque en explorant le pouvoir évocateur de l’orchestre. Véritable orfèvre du son, la Montréalaise Keiko Devaux travaille de l’instrument à la machine pour créer des combinaisons inédites. Angel Blue, l’une des sopranos les plus en demande dans le monde, prête sa voix époustouflante aux oeuvres de Barber.

4 au 6 août 2023

Yourcenar – une île de passions

Inspirée de la vie et l’œuvre de Marguerite Yourcenar, cette création québécoise est signée par la librettiste Hélène Dorion et la regrettée Marie-Claire Blais, sur une musique du compositeur Éric Champagne. Axé sur sa relation avec Grace Frick et celle avec Jerry Wilson, l’opéra met en lumière les tensions à partir desquelles s’est construite la vie de femme, de compagne et d’écrivaine de Marguerite Yourcenar.

Marguerite Yourcenar est une romancière qui a marqué le monde littéraire du XXe siècle. Partagée entre la discipline nécessaire à l’écriture et son désir de liberté, entre la stabilité que procure une vie affective et un penchant vers la passion, elle faisait de ses propres dualités une force implacable qui lui a permis de rompre avec les conventions sociales de son époque.

Editeur : Laurent Imbault